Ralentir aussi

J’observe la nature autour de moi, et je me sens apaisée par elle :

Je comprends ma fatigue, 

Je comprends pourquoi depuis quelques jours j’ai moins d’entrain à sortir de mon lit le matin,

Pourquoi depuis quelques jours j’ai besoin de davantage de temps calmes,

Pourquoi je médite plus longtemps et plus souvent.

 

J’observe la nature autour de moi, et je me sens comprise par elle :

Son rythme ralenti, le mien aussi,

Ses énergies reviennent au centre, les miennes aussi,

Le temps pour elle est au retour à l’essentiel, et le mien aussi.

 

Elle ne s’endort pas, mais au-dehors elle ralenti, pour très bientôt porter à nos yeux de merveilleux fruits…

Tandis que moi aussi je vis à son rythme, au rythme du froid qui vient de dehors, et de la chaleur qu’il faut bien nourrir en dedans.

 

Chantall

Premières lueurs d’automne

Chantall-01.jpeg

Si vous saviez comme j’aime ce moment,

Celui où les feuilles se teintent de chaleur et de feu,

Celui où les paysages s’illuminent, lorsque le ciel est gris autant que lorsqu’il est bleu,

Celui où l’on revient au doux besoin de prendre soin de Soi,

Celui où l’on réalise que sur bien des points il est temps de lâcher prise et d’être indulgent,

Celui où l’on regarde dehors autant que dedans…

Tous les ans, à chaque automne naissant.

Chantall